Clandestins : le FN Thionville s'adresse aux maires de la 9ème circonscription de Moselle

 
Communiqué de la section FN du pays thionvillois
 
Notre section, par la voix de son représentant Hervé Hoff, dans un courrier adressé à l'ensemble des maires des communes de la 9ème circonscription de Moselle, a fait le choix de soutenir ces derniers s'ils étaient amenés à faire le choix courageux de protéger l'identité française et le Bien commun au sein de leur commune en refusant de se plier à la volonté immigrationniste du gouvernement socialiste. 
Ils ont ainsi été naturellement invités à rejoindre l'association des "communes sans migrants" (dont la charte était jointe au courrier) créée par maire d'Hénin Beaumont et député européen Steeve Briois.
Nous voulons par ce biais soutenir ces élus locaux trop souvent abandonnés par le pouvoir alors que leur rôle est essentiel dans la bonne marche de notre pays et que d'énormes sacrifices leurs sont demandés.
 
 
 
 

Non à l'odieuse propagande stalinienne à Thionville !

 
Non à l'odieuse propagande stalinienne à Thionville !
 
Communiqué de Presse d'Hervé Hoff
Conseiller régional, responsable du FN à Thionville
 

fn pcfCe 21 septembre aura lieu une manifestation du parti communiste français afin de promouvoir la paix. Si l'initiative peut paraître sympathique, elle n'en est pas moins incongrue vu ses organisateurs.

Le communisme est dans l'histoire du monde l'idéologie la plus meurtrière, la plus tyrannique, la plus sanglante et répressive : on estime à 100 000 000 le nombre de ses victimes. Et il se donnerait bonne conscience en manifestant tranquillement dans nos rues pour la paix ?

Ce PCF est de même celui qui dans les années 50 et 60 a soutenu les groupuscules armés et incroyablement violents contre l'Armée française et contre la France : soutien assumé au FLN algérien comme aux Vietcongs en Indochine, la lutte de ces derniers ayant servi à mettre en place un régime ultra répressif.

Ce même PCF est aussi celui qui continue à faire preuve d'un immigrationnisme patenté, dont les conséquences sont la communautarisation de la société française, sa transformation en une société multiculturelle et donc multiconflictuelle, ainsi que le terrorisme de masse et le désordre social, économique et culturel : et ils osent militer pour la paix ?

Le communisme depuis l'origine consiste à se servir de causes justes (lutte sociales, pacifisme, etc.) pour les détourner et les mettre au service d'une idéologie totalitaire et criminelle.

Nous refusons que dans notre ville les fils de Staline nous assènent leurs leçons et leur fausse morale, alors que ce qu'ils défendent n'a fait que verser le sang des hommes libres et insoumis.

 

Les usines ferment, les immigrés arrivent, où comment l'Etat montre sa haine de la France et de la Lorraine

 

Les usines ferment, les immigrés arrivent, où comment l'Etat montre sa haine de la France et de la Lorraine

 

fn produire francaisLe dossier Florange a ces deniers jours été remis sur le devant de la scène médiatique, incarnant ainsi en cette triste fin de règne l'incompétence du gouvernement, son absence de volonté pour défendre les grands chantiers stratégiques comme l'emploi et la technologie française. Comme un sinistre clin d'oeil, voilà qu'en ce début de semaine nous apprenons chez nos voisins d'Alsace la potentielle fermeture de l'usine Alstom, symbole du savoir faire et du génie français.

Mais parce qu’un malheur n'arrive jamais seul et qu'on ne meurtri pas qu'à moitié notre belle région, voilà que notre gouvernement décide au même moment de répartir sur l'ensemble du territoire français les immigrés clandestins de Calais : aujourd'hui quelques centaines pour la Lorraine, combien de milliers d'autres demain ? L'objectif de l'Etat est désormais de transformer la France en bidonville géant, or ce n'est pas en tiers-mondisant la France qu'on réglera les problèmes du tiers-monde.

Les immigrés arrivent, les emplois partent : le FN au pouvoir se battrait pour faire exactement le contraire, en protégeant les grandes entreprises stratégiques et inversant les flux migratoires.

 

Invitation au repas champêtre 2016 de la fédération de Moselle

 

Invitation au repas champêtre 2016 de la fédération de Moselle

 

Le Front National de Moselle a le plaisir de vous inviter à un déjeuner champêtre pour marquer la rentrée politique le dimanche 25 septembre 2016 à partir de 12h00.

Notre fédération aura le plaisir de recevoir à cette occasion Sophie MONTEL, Représentante française au Parlement européen, Présidente du groupe « Les Patriotes – FN » au conseil régional de Bourgogne, Franche-Comté, Présidente du collectif Belaud-Argos en faveur de la protection animale.

Rendez-vous au Domaine La Grande de Condé, 41 rue des Deux Nieds, 57220 CONDE-NORTHEN.

Un menu artisanal vous sera proposé : • Terrine maison et racines du potager

• Carré de porc fermier à la broche, chipolatas, merguez et saucisses blanches • Crudités, légumes de saison, pommes de terre en jus de cuisson

• Tarte artisanale aux pommes, crème anglaise

• Boissons (kir, vins, eaux) et café inclus

Espérant pouvoir compter sur votre présence nombreuse, Kévin Pfeffer, Secrétaire départemental de Moselle


Invitation ci-dessous. Inscription obligatoire avant le 20 septembre. Inscription gratuite pour les enfants de moins de 10 ans.

 

2016 09 25 invitation repas fn 57

 

 

Halte à la multiplication des campements sauvages en Moselle Nord !

Halte à la multiplication des campements sauvages en Moselle Nord !
 
Communiqué de presse d'Hervé Hoff
Conseiller régional, responsable du FN à Thionville
 

2 camps de « gens du voyage » sont apparus ces derniers jours, contre la loi en vigueur, à Thionville (cimetière de Beauregard) et Yutz (Aeroparc). Cette multiplication des camps impose de fait aux citoyens français une population à leur porte, avec les problèmes de sécurité et d'hygiène que ces camps posent.

Ces derniers viennent s'ajouter à la pression migratoire insoutenable que la France subit depuis 40 ans et qui s'est terriblement aggravée depuis 1 an. Les Français vivent une crise identitaire, sécuritaire, économique, sociale, ils se trouvent dépossédés de leur territoire, de leur intégrité, de leur pays.

Il est temps que la loi soit appliquée : le rôle des autorités politiques est de veiller au Bien commun, de faire appliquer la loi, de protéger les Français, pas de leur imposer des voisins qu'ils ne souhaitent pas ou une insécurité au nom du sans frontiérisme, du moralisme et du politiquement correct.

Nos élus veulent-ils transformer nos territoires en nouvelle jungle, comme à Calais ? Nous exigeons le démantèlement et l'interdiction de ces camps, comme le maire de Thionville et président de la communauté d'agglomération Pierre Cuny s'y est engagé début juin 2016.