Guentrange: non à la disparition de notre patrimoine

Communiqué d'Hervé Hoff
 
Guentrange: non à la disparition de notre patrimoine
 
 
blason guentrangeLe Front national Thionville soutient les habitants de Guentrange luttant pour préserver leur cadre de vie. L'urbanisation à marche forcée, la densification à excès, mènent droit vers la dénaturation de ce quartier si particulier de Thionville.
 
Les habitants n'ont pas à subir les folies urbanistiques et politiques de quelques uns. Les autorités ont pour mission de défendre la population, le Bien commun, l'identité locale, et non de mettre la puissance publique au profit d'intérêts privés.
 
Laideur, insécurité, déculturation, fuite forcée de populations de certains quartiers: notre territoire et notre pays souffrent trop d'une politique d'urbanisme guidée par le fric et par l'idéologie. Avec le FN, luttons pour préserver notre identité et notre cadre de vie!
 
 

Expulsion: le FN accueille avec bienveillance l'initiative de la mairie

Expulsion: le FN accueille avec bienveillance l'initiative de la mairie
 
photo campement terville 2
 
Dans notre dernière lettre d'information (mai 2016) nous nous inquiétions de la multiplication des campements clandestins sur notre territoire: nous sommes heureux de voir que la mairie de Thionville a entendu ce message et travaille désormais avec la préfecture afin de procéder aux expulsions et préserver la sécurité et la tranquillité des habitants Nord-mosellans.
 
Nous proposons à la mairie, afin d'être parfaitement cohérente, d'être de même ferme sur les questions d'immigration en refusant de participer à l'immigration de peuplement, à l'image de la mairie voisine d'Hayange, et de revenir sur les appels d'air qu'elle a pu créer dans le passé. Ce sont en effet eux qui entretiennent le déracinement des peuples, la dilution de notre identité, les atteintes à notre sécurité et les morts en Méditerranée.
 
 
 

Immigration à Thionville et dans le Nord mosellan: ca suffit!

 
Immigration à Thionville et dans le Nord mosellan : ça suffit! 
 

http://fn41.n.f.f.unblog.fr/files/2015/09/affiche-schengen.jpgLe Front National met en garde depuis plus de 40 sur les graves dangers que fait peser l'immigration massive: tous les faits prouvent qu'il avait raison, malheureusement. Malgré cet évident constat, certains s'entêtent dans cette folie immigrationniste: nous apprenons par voie  de presse que le Nord mosellan va accueillir encore plusieurs centaines de familles immigrées, présentées certes comme "réfugiées" mais cette notion a ces derniers temps été totalement vidée de son sens. 

De même, nous alertions il y a 6 mois la population thionvilloise et les autorités politiques locales sur notre incapacité à continuer dans cette voie immigrationniste: ni notre situation sociale, ni nos finances, ni la volonté des thionvillois ne nous permet d'accueillir massivement des immigrés. L'équipe municipale a préféré se soumettre à la bien-pensance de gauche: Thionville avait déjà fait venir près de 500 "réfugiés", elle a proposé en septembre d'en accueillir 50 de plus, et ce sont des centaines qui vont s'ajouter. 

Nous rappelons une triste réalité que certains feraient mieux de regarder de plus près au lieu d'être aveuglés par leur idéologie:   - des gens extrêmement nécessiteux sont présents dans notre ville et requièrent le soutien de la collectivité, des autorités, afin de pouvoir s'en sortir; les plus faibles doivent normalement être la priorité de l'action politique. Voulons-nous, à l'image de ce qui se passe en Allemagne, mettre les jeunes mosellans en concurrence avec les "réfugiés" dans l'accès au logement et aux aides sociales? - une organisation ne peut vivre au dessus de ses moyens: notre commune est surendettée et ne peut se permettre d'utiliser l'argent du contribuable n'importe comment. Faire venir des gens aux frais des futurs contribuables ne s'appelle pas de la générosité, mais de la mauvaise gestion et de la fausse charité.  - nous avons vu, notamment en Allemagne ou à Calais, où pouvait mener l'accueil massif en terme d'insécurité (salubrité, viols, effractions, vols, etc.): l'équipe municipale a-t-elle considéré cette problématique afin de préserver la tranquillité des thionvillois? Si oui quel en est le coût?

Le FN Thionville, responsable et soucieux de cohérence, souhaite que Thionville ne participe pas à l'immigration de masse, veut faire respecter l'ordre, préserver notre culture, aider les plus démunis et désendetter notre ville. A l'image des villes FN, particulièrement de Hayange, les communes de France devraient avoir le courage de dire non à la submersion.
 

Tranche de vie Nord - mosellane

Tranche de vie Nord - mosellane

 

Immigration massive de peuplement Dans le Nord mosellan, 500 réfugiés / migrants / clandestins attendent d'être logés, en plus de toutes celles logées dans des hôtels de Thionville. Combien de Français aimeraient ce traitement et seraient en droit de le réclamer?

Vivre ensemble A Uckange, le 28 mars, se tenait un séminaire des imams, aumoniers et prédicateurs lorrains. Objectif : mieux enseigner « l'islam de la tolérance ».

Ensauvagement 2 Dans le Nord mosellan, comme sur l'ensemble du territoire, les engins agricoles sont de plus en plus la cible des « équipes de l'Est ».

Ensauvagement Mi-mars, à Yutz, une dame âgée se fait agressée chez elle de nuit. Cela suit les agressions violentes et gratuites dans cette même ville.

Insécurité Après les tirs de carabine sur des voitures (voir notre communiqué « Intifada à Thionville »), les conducteurs automobiles s'énervent contre la recrudescence d'escrocs sévissant sur l'autoroute en simulant des pannes d'essence.

Antiracisme à sens unique  A Fameck se tenait mi mars une exposition visant à « lutter contre les discriminations et les préjugés » qui conduisent aux violences. Le racisme anti blanc ou les profanations anti chrétiennes (95% des profanations de tombes en France), souvent oubliés des grands plans gouvernementaux et des médias, ont-ils été évoqués ?

Laxisme Veymerange : énième cambriolage dans le quartier tranquille de Veymerange. Les criminels, interpellés en flagrant délit, ont été relâchés dans la nature

Drogue Thionville quartier Saint Pierre : lors d'une descente la police a encore mis la main dans ce quartier de Thionville, dont on parle hélas de plus en plus souvent, sur d'importantes quantités de drogue.

Ensauvagement 3 : course-poursuite à Thionville, après le signalement de 2 hommes armés de batons tentant de semer la pagaille  dans un bar, la police est intervenue, ayant eu à faire faire à une tentative d'homicide sur l'un de ses membres, elle a dû faire usage de son arme. Les 2 fuyards n'ont hélas pas pu être retrouvés.

Ensauvagement 4 : à Florange, un homme interpellé ivre a agressé les policiers procédant au contrôle. Pour sa défense, l'homme a évoqué le fait que les policiers n'étaient pas en tenue de policiers. C'est vrai qu'il est autorisé de frapper de simples civils lorsqu'on est ivre.

Douce France : à Guénange fin avril, des brigades de gendarmes de toute la Lorraine ont dû boucler tout un quartier ou résident de nombreux multirécidivistes. Ils avaient dans le viseur un trafic d'armes et de stupéfiants.

Chance pour la France A Yutz, un dealer de Guénange a interpellé en train de vendre en plein milieu d'un quartier durant la journée. Avec la future légalisation du cannabis, il ne sera sûrement plus considéré comme un délinquant mais comme un entrepreneur.

 

Conseil municipal du 23 mai 2016 : réaction du FN Thionville

 

Conseil municipal du 23 mai 2016 : réaction du FN Thionville

 

Pour le premier conseil municipal de l'ère Cuny, l'unanimité sur tous la trentaine de points résume la fausse opposition entre la fausse droite et la gauche.

Outre toutes les dépenses sociales, nous avons relevé quatre sujets :

- La création d'un nouveau site internet pour une valeur élevée de 133 000 euros. Une telle somme est-elle justifiée ?

  • L'inauguration du troisième lieu ou « Puzzle » s'élève à 35000 euros : rien n'est assez élevé pour justifier la culture, en espérant que le chanteur Black M en sera absent...

  • Les rives en fêtes démarreront le 3 juin, un petit train reliant le centre ville aux berges sera proposé : cette suggestion venait de notre programme, nous l'applaudissons donc naturellement.

  • L'aménagement de la zone dite ETILAM, où une étude de faisabilité pour la construction de 1200 logements. Voilà la seule politique proposée par la majorité afin d'augmenter les recettes fiscales, oubliant les promesses de campagne qui faisait état d un site pollué.

    Nous rappelons notre projet de faire de cette zone un parking afin de soulager la gare en favorisant le co-voiturage et le transport ferroviaire, et de relier cette zone au centre ville par l'aménagement des berges.