Puzzle : modernisme, boboïsme, idéologie

Communiqué de Presse d'Hervé Hoff
Conseiller régional, responsable du FN à Thionville
 
Puzzle : modernisme, boboïsme, idéologie
 
Le FN Thionville était opposé à la création de ce bâtiment en raison de son coût pour le contribuable français : avoir une vision politique implique aussi d'en avoir les moyens financiers, gage de pérennité et de stabilité.
Nous acceptons cependant de pouvoir nous tromper, et la volonté de la nouvelle équipe municipale en place depuis 2 ans, loin des vieilles lunes gauchistes de la précédente, aurait pu être l'occasion de créer un véritable espace de défense et de rayonnement de la culture lorraine, française et européenne.
Cela est loin d'en être le cas, et nous regrettons d'avoir hélas eu raison : ce "Puzzle" est un monument à la gloire du déracinement, du cosmopolitisme, idéal pour ceux qui voient dans la culture une arme idéologique et politique, regrettable pour ceux, comme nous, attachés à une conception plus noble de la culture : nous considérons en effet celle-ci comme inséparable de notre histoire, de notre identité et de notre grande civilisation.
Loin d'être un business ou le bras armé du mondialisme, la culture est l'âme d'un peuple, elle doit rayonner, et la défense de la nôtre tout particulièrement doit consister à faire rayonner le génie artistique et intellectuel français.
 
 

Tranche de vie Nord mosellane

Tranche de vie Nord mosellane - juin 2016

 

Communautarisme A Terville début juin, au sein d'une école de la République française, il a été demandé aux élèves et parents  de venir avec des pâtisseries typiques de leur pays d'origine, afin de mieux exalter ces cultures étrangères ; désormais en France un jour l'origine est divinisée (« droit à la différence », « antiracisme »), le lendemain elle est niée (« non à la stigmatisation », « nous sommes tous humains »). Le débat reste ouvert.

Communautarisme 2 Début juin a eu lieu en Moselle l'assemblée générale de l' « association algérienne de Moselle »... L'Algérie n'a-t-elle pas une ambassade officielle pour ses ressortissants?

Idéologie - propagande On a fait travailler plusieurs dizaines d'élèves de Yutz sur le sujet de la peine de mort afin de présenter le résultat de leurs travaux à un congrès international. Y a-t-il eu un véritable débat démocratique et contradictoire avec des pro et des anti ? Nous nous permettons d'en douter.

Antichristianisme Le 5 juin dans la nuit des tombes du cimetière d'Uckange ont été vandalisées et profanées. Nous n'avons pas entendu les réactions outrées de nos ministres sur cette affaire. Elles ne sauraient sûrement tarder.

Préférence étrangère Le 19 juin, à Uckange, l'association Boumchaka a organisé une collecte de vêtements au profit d'immigrés clandestins. « Méfiez-vous de ces cosmopolites allant chercher au loin les devoirs qu'ils refusent de remplir chez eux » (Jean Jacques Rousseau). 

Théorie du genre – propagande Des élèves de Guénange ont été mis à contribution afin de réfléchir à une meilleure application de la théorie du genre (celle qui, selon le ministre de l'éducation nationale, n'existe pas) via la « disparition des stéréotypes et des préjugés pour un meilleur progrès social » (sic). 

Chance pour la France Un « jeune » (comprendre : délinquant) de 17 ans « bien connu des services de police » (comprendre : multirécidiviste) spécialiste du vol de sacs à main a été arrêté et jugé. Sûrement une victime de la société qu'il est intolérable d'enfermer.

Immigration massive Le Nord mosellan va accueillir des centaines de clandestins, après les centaines déjà accueillis : Calais, un modèle pour Thionville ?

Insécurité Grâce à notre état d'urgence décidé par des politiques compétents soucieux de l'ordre public, des policiers se sont (encore) faits caillasser. Par des « jeunes » en plein mal être ? Quand on voit le traitement subi par nos forces de l'ordre, les terroristes, dealers et racailles en tous genres doivent être morts de peur.

 

 

Les totalitaristes de gauche en représentation à Hayange

Communiqué de presse de Fabien Engelmann, Maire de Hayange et Conseiller Régional Grand Est

 

Sous l’impulsion de l’association « citoyenne » – mais anti-démocratique – Hayange Plus Belle Ma Ville, le gratin de la représentation totalitaire gauchiste a effectué son pèlerinage annuel en terre Front National.

L’UEJF, SOS Racisme, et une poignée d’habitants de France et de Navarre se sont ainsi retrouvés à Neufchef (et non à Hayange comme ils essaient de le faire croire) avec comme prétexte de lutter contre la Municipalité Front National, élue démocratiquement et choisie par la population hayangeoise.

Faisons un rapide résumé de l’ensemble des propos qui ont pu être tenus lors de cette journée : Monsieur ENGELMANN est le mal et ils sont le bien. Ni plus, ni moins. Car il n’y a rien à tirer de ces journées pseudo-démocratiques où le débat n’est pas permis, où la réflexion est muselée et où la contradiction idéologique est une lie qui n’est pas possible dans le monde merveilleux de leur humanisme placebo.

Ces gens sont plus prompts à s’offusquer à coup de grandes déclarations vides de contenu, contre des effets dont ils chérissent les causes. Il faut le rappeler, ils sont directement responsables de l’état actuel de la France, en soutenant ouvertement un gouvernement socialiste incapable de gérer notre pays. Ils sont des antennes du PS de Messieurs Hollande et Valls. J’en veux pour preuve la participation d’un conseiller cabinet d’un Secrétaire d’Etat à cette manifestation, qui va à l’encontre de toutes les valeurs démocratiques défendues par le Front National.

Sous protection de l’Etat, ne représentant que leur nombrilisme exacerbé, les représentants de cette association font appel à des soutiens venus de toute la France – donc illégitimes pour parler de la situation de Hayange – pour se donner l’illusion d’exister. Ils ne sont ni élus et les scores des listes politiques qu’ils soutiennent peinent à dépasser les 5%.

Il est temps de l’affirmer, ils ne représentent qu’eux-mêmes et plongent dans un totalitarisme digne des pires dictatures que notre Histoire ait connues, en tentant d’imposer une idéologie unique qui ne pourrait être remise en cause. Heureusement, ils ne sont qu’une poignée.

Seuls défenseurs de la véritable démocratie et du débat politique, nous fédérons une vraie force de progrès et d’avenir pour la France. Nous sommes l’avenir.