Halte à la multiplication des campements sauvages en Moselle Nord !

Ajouter à vos favoris
Halte à la multiplication des campements sauvages en Moselle Nord !
 
Communiqué de presse d'Hervé Hoff
Conseiller régional, responsable du FN à Thionville
 

2 camps de « gens du voyage » sont apparus ces derniers jours, contre la loi en vigueur, à Thionville (cimetière de Beauregard) et Yutz (Aeroparc). Cette multiplication des camps impose de fait aux citoyens français une population à leur porte, avec les problèmes de sécurité et d'hygiène que ces camps posent.

Ces derniers viennent s'ajouter à la pression migratoire insoutenable que la France subit depuis 40 ans et qui s'est terriblement aggravée depuis 1 an. Les Français vivent une crise identitaire, sécuritaire, économique, sociale, ils se trouvent dépossédés de leur territoire, de leur intégrité, de leur pays.

Il est temps que la loi soit appliquée : le rôle des autorités politiques est de veiller au Bien commun, de faire appliquer la loi, de protéger les Français, pas de leur imposer des voisins qu'ils ne souhaitent pas ou une insécurité au nom du sans frontiérisme, du moralisme et du politiquement correct.

Nos élus veulent-ils transformer nos territoires en nouvelle jungle, comme à Calais ? Nous exigeons le démantèlement et l'interdiction de ces camps, comme le maire de Thionville et président de la communauté d'agglomération Pierre Cuny s'y est engagé début juin 2016.