Les usines ferment, les immigrés arrivent, où comment l'Etat montre sa haine de la France et de la Lorraine

Ajouter à vos favoris

 

Les usines ferment, les immigrés arrivent, où comment l'Etat montre sa haine de la France et de la Lorraine

 

fn produire francaisLe dossier Florange a ces deniers jours été remis sur le devant de la scène médiatique, incarnant ainsi en cette triste fin de règne l'incompétence du gouvernement, son absence de volonté pour défendre les grands chantiers stratégiques comme l'emploi et la technologie française. Comme un sinistre clin d'oeil, voilà qu'en ce début de semaine nous apprenons chez nos voisins d'Alsace la potentielle fermeture de l'usine Alstom, symbole du savoir faire et du génie français.

Mais parce qu’un malheur n'arrive jamais seul et qu'on ne meurtri pas qu'à moitié notre belle région, voilà que notre gouvernement décide au même moment de répartir sur l'ensemble du territoire français les immigrés clandestins de Calais : aujourd'hui quelques centaines pour la Lorraine, combien de milliers d'autres demain ? L'objectif de l'Etat est désormais de transformer la France en bidonville géant, or ce n'est pas en tiers-mondisant la France qu'on réglera les problèmes du tiers-monde.

Les immigrés arrivent, les emplois partent : le FN au pouvoir se battrait pour faire exactement le contraire, en protégeant les grandes entreprises stratégiques et inversant les flux migratoires.