Thionville : halte à la propagande, halte au communautarisme

Ajouter à vos favoris

 

Thionville : halte à la propagande, halte au communautarisme

 

lobotomie

 

Les rues de Thionville deviennent depuis plusieurs semaines de véritables zones d'endoctrinement, d'atteintes à l'intelligence et aux bonnes mœurs :

  • avant hier des affiches de propagande antiraciste d'associations faisant extrêmement polémique tapissaient nos abris de bus et panneaux publicitaires afin de culpabiliser et abrutir (comme le veut la bonne vieille technique antiraciste) le peuple français ;

  • hier notre maire (le socialiste Pierre Cuny) participait à un « speed dating interculturel » (amis de la francophonie et de l'identité française bonjour), invité par une association idéologique et multiculturaliste, association dont il faisait même la promotion en conseil municipal (soutenant son allié socialiste Brigitte Vaïsse) alors qu'il était légitimement pris à parti par un élu s'inquiétant de certaines dérives communautaristes à propos de cette association, notamment une potentielle complaisance à l'égard de l'islamisme ; 

  • en ce moment même des affiches de promotion de l'idéologie LGBT (sous couvert de lutte pour la prévention, en petits caractères illisibles derrière une photo et des slogans scandaleux écrits en énorme) pullulent partout en ville, mettant sous le nez des enfants des photos plus que suggestives et des slogans explicitement sexuels.

Les Thionvillois ne payent pas des impôts astronomiques pour se voir mettre sous les yeux de telles affiches ni pour se voir imposer une telle politique. Nous leur proposons de faire connaître leur juste colère en appelant la mairie.