L'Union européenne contre l'Europe

Ajouter à vos favoris

L'Union européenne contre l'Europe

Le patriotisme français défenseur de la civilisation européenne

 

Afficher l'image d'origineL'UE était vendue hier comme la garantie de la paix, chacun oubliant trop souvent que ce n'est pas l'UE qui a créé la paix mais la paix qui a permis l'UE. Elle nous est de même toujours vendue comme la preuve de la coopération des nations, alors que d'une part les nations européennes n'ont pas attendu l'UE pour coopérer depuis des siècles, ensuite qu'il n'est nul besoin d'une structure supranationale qui nous enchaîne pour coopérer, bien au contraire : les pays de l'Est se sont-ils fait la guerre à la chute du pacte de Varsovie ? Non, ils se sont libérés d'un joug pour mieux coopérer librement d'Etat à Etat. 

L'UE veut s'imposer aux Etats, aux peuples, aux réalités historiques, politiques et culturelles, au lieu de s'appuyer sur ces forces vives pour bâtir une Europe de la puissance, une Europe des nations, opposante à l'Europe technocratique de l'idéologie et du marché commun.

 

 

Cette UE que nous connaissons est une idéologie, n'a aucun pragmatisme mais cherche à tout prix à se sauver, malgré son échec dans tous les domaines : ne revient-on pas sur ses pas lorsqu'on a fait une erreur, afin de corriger le tir ? Cette règle de bon sens ne s'applique pas aux institutions européennes qui, devant leur échec, souhaitent à tout prix conserver un système absurde (Euro ,Schengen, destruction de l'agriculture, etc.). Cela est d'autant plus fou lorsque ça joue précisément contre l'Europe : au lieu de laisser les nations européennes exister, se défendre, défendre leurs intérêts et ainsi défendre chacune une parcelle du continent européen, défendant ainsi, de fait, harmonieusement la réalité européenne, l'UE leur impose une immigration dont elles ne veulent pas, une monnaie qui les détruit, une entrée de la Turquie, une concurrence déloyale, et brise ainsi les nations européennes, donc l'Europe tout entière : comment un tout peut tenir si les parties qui le composent sont diminuées ?

L'UE détruit ainsi l'Europe, au lieu de la protéger. Défendre les nations européennes, c'est défendre l'âme de l'Europe, c'est défendre sa diversité, sa réalité culturelle, spirituelle, c'est défendre l'esprit européen qui se décline merveilleusement dans chaque culture qui le compose, c'est défendre l'identité européenne face à une submersion migratoire, face à un système mondialiste qui ruine nos entreprise et nos consommateurs. Une France française dans une Europe européenne, une Europe des nations sachant s'unir pour faire face aux grands enjeux collectifs, face à une technostructure idéologique visant à être le chausse pied du mondialisme.