Halte à la haine anti-française !

Ajouter à vos favoris

 

Rap haineux, détestation de la France, islamisation, apologie du crime : que veulent les élus locaux de Moselle Nord ?

 

Communiqué de presse de

Emilie Matz, candidate FN aux élections législatives – 9eme circonscription de Moselle

et

Hervé Hoff, candidat FN dans la 8eme circonscription de Moselle

 

Nous avons appris par voie de presse en début de semaine le tournage sauvage d'un clip de rap organisé par Booba et Lacrim qui a dû être arrêté par la police vu le risque que cela dégénère.

Il y a plusieurs mois le FN Moselle Nord réagissait à l'annonce de la venue du rappeur Lacrim. En effet, condamné pour détention d'armes, alors que la France était (et est toujours) en plein état d'urgence, alors que le gouvernement voulait faire venir à Verdun un « chanteur » traitant les Français de « kouffars », les autorités thionvilloises et les républicains mosellans avaient alors fait le choix de laisser faire.

Nous ne pouvons que faire le parallèle entre ce clip sauvage de 2 rappeurs condamnés dont un venu il y a peu en Moselle Nord et l'invitation par le maire communiste d'Algrange du groupe anti-français Sniper le 3 juin 2017, auteur de paroles scandaleuses contre notre pays. Ces 2 événements sont à l'image de notre pseudo-élite cosmopolite insultant son pays en permanence.

Alors que notre pays est la cible d'attentats terroristes, que notre territoire subit une insécurité grandissante (expédition punitive au Puzzle, clip de rap tourné à Guénange), nos élus se vautrent dans l'anti-France la plus crasse et la plus abjecte. Avec demain des élus Front National une lutte implacable sera menée afin que notre pays soit respecté.